Le boeing disparu aurait volé jusqu'à ne plus avoir d'essence

Vue : 73
0
Publie : 13:24 | 2014-05-28
Par : lexpress.fr

La Malaisie a publié un dossier de 47 pages concernant le Boeing disparu de la Malaysia Airlines, selon les demandes des familles des victimes de la mystérieuse disparition. Des enquêteurs australiens estiment selon ces données que l'avion s'est abîmé lorsque ses réserves en carburant ont été épuisées.

Toujours pas d'avion, mais davantage de détails.

La Malaisie a publié ce mardi les données satellitaires utilisées pour déterminer la trajectoire du vol MH370, disparu le 8 mars, jusqu'à sa chute dans l'océan Indien, en réponse aux demandes de proches de passagers.

Le département de l'aviation civile a indiqué avoir travaillé avec Inmarsat pour fournir 47 pages de données enregistrées par l'opérateur britannique de satellites, ainsi que des notes explicatives.

Inmarsat a utilisé ses satellites pour aider à reconstituer la route de l'appareil. Bien que les systèmes de communication du vol MH370 aient été éteints, l'appareil renvoyait les bips émis par les stations au sol et relayés par les satellites.Les bips le signalent au sud de l'océan Indien, où il se serait abîmé, à court de carburant, à quelques centaines de kilomètres au large de la côte occidentale de l'Australie.

Des calculs sur plusieurs chemins aériens.

Des enquêteurs australiens spécialisés dans les accidents aériens ont étudié le dernière échange entre l'avion et les satellites d'Inmarsat. Selon eux, l'avion s'est crashé lorsqu'il a été à court de carburant. En effet, cette ultime connexion entre les deux équipements ne coïncidait pas avec la transmission précédente. Cela est certainement dû au redémarrage du système électrique quand l'avion a manqué d'essence.

Les chercheurs ont calculé combien de fuel était nécessaire pour parcourir plusieurs chemins aériens, à différentes vitesses; ils ont conclu que le vol 370 a manqué d'essence au niveau du dernier signal satellite.

Les proches des passagers restent sceptiques 

Les bips le signalent au sud de l'océan Indien, à quelques centaines de kilomètres au large de la côte occidentale de l'Australie. 

Les recherches dans l'océan Indien sont dirigées par l'Australie. L'absence de résultat probant et les maladresses des autorités malaisiennes lors des premiers jours des recherches ont suscité plusieurs explications, plus ou moins farfelues, sur cette disparition mystérieuse, et le scepticisme de proches des passagers. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/le-boeing-disparu-aurait-vole-jusqu-a-ne-plus-avoir-d-essence_1546854.html#UoFywVSsT7MGDcuS.99

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

DONNEZ VOTRE AVIS

Publier votre réaction avec un compte anonyme :

Nom :*
Email :*
Text :*

N° Caractères : 500

Totale 0 + 2 = *

Publier votre réaction avec votre propre compte :

Vous n'avez pas de compte? Vous pouvez vous inscrire

Nom d'utilisateur :*
Mot de passe :*

Actualités Video

Liste

Challenges : Said Boukhelifa - Quelques vérités sur les déficiences du tourisme algérien

15:50 | 2018-05-31

challenges ... avec Hassen Khelifati / PDG Alliance Assurances

Sondages

Archives

Editorial

Archive